Kikou à tous !

j'ai de la chance, j'ai eu une sortie anticipée aujourd'hui parce que la prof de SVT est absente alors je peux écrire mon article du jour dès maintenant !!!

Alors voilà, aujourd'hui je voudrais parler d'un problème politique qui intéresse peu de monde sauf Nicolas Sarkozy : c'est le problème d'Airbus. Et je parlerais ensuite d'une deuxième chose : mon chien, Musso, comme je vous l'avais promit.

airbus

Airbus

Airbus est une société qui fabrique des avions. Elle a du mal à en fabriquer en ce moment parce que elle n'arrive pas à gagner assez d'argent en France. Le risque serait que l'entreprise parte s'instaler à l'étranger car dans les pays pauvres les ouvriers coutent moins cher et ils sont plus élastics concernant le temps de travail.

Nicolas Sarkozy n'a pas envi que Airbus parte à l'étranger car Airbus est un symbole. Moi non plus je n'ai pas envi que Airbus parte. Personne n'a envi !!! Mon père dit que si ça continu comme ça, on volera bientôt dans des avions construis par des chinois et que les plateaux repas seront plein de nems. (les nems, moi, ça me dérange pas, j'aime bien ça, lol !)

Mais il ne faut pas oublier qu'il faut défendre son pays. Même si l'état donne de l'argent à Airbus pour l'aider, ça ne suffit pas. Il faut être indépendant dans la vie. Quand on devient adulte, on ne demande plus à ses parents de l'argent de poche !!! Et ben là c'est pareille. Airbus doit grandir tout seul. Pour réussir, il faut accepter de devenir plus compétitif. Comme dans un cours d'E.P.S.. C'est monsieur Le Goullec, notre prof, qui dit ça : pour réussir, il faut se prendre en charge !

Nicolas Sarkozy a comprit qu'il faut faire des sacrifices pour la France. Il faut augmenter le temps de travail et baisser les salaires de certaines personnes pour être encore plus fort que les chinois. Moi, si j'étais présidente, je proposerais qu'on baisse le salaire des communistes puisque de toute façon ils ne veulent pas gagner d'argent. Il parait qu'il y a plein de communistes à Airbus parce qu'il y a des syndicats. Mon père dit : là où il y a des syndicats, il y a des communistes. Le problème serait régler.

Pour devenir une femme politique, il faut proposer des idées. C'est pour ça que je réfléchis beaucoup et que j'écris autant en ce moment !!! On ne sait jamais. Peut-être que je peux trouver des choses que personne n'avait penser avant (profiter-en, c'est gratuit lol !!!)

Et pour finir, je vais vous parler de mon chien : Musso. C'est un épagneul breton qui a dix ans. On a presque le même âge !!! Il a grandit avec moi et je n'imagine pas un meilleur chien. J'adore quand Musso glisse son museau sous ma main pour la soulever pour que je le caresse. Et quand il dort dans le jardin, je lui chatouille l'oreille avec une herbe et il met ses deux pattes sur ses yeux pour se protéger. Il est trop mimi.

Musso dans le canapé du salon :

Musso2

(normalement il a pas le droit!!!)

Le soir, après l'école, je suis toute seule à la maison. J'en profite pour m'entraîner à faire mes discours politiques devant Musso. Bon, il s'en fiche d'Airbus mais ça m'habitue à avoir du publique !!! Vous trouvez ça peut être ridicule mais si un jour je suis présidente, Musso sera le premier chien de France. Alors un peu de respect ! lol !

Demain je vous parlerais encore de politique et des éléctions car c'est mercredi et j'aurais plus de temps pour écrire.

Biz ! Biz ! à tout ceux qui aiment la politique et les chiens.